La mélatonine est-elle sans danger ?

La mélatonine est une hormone facilitant l'endormissement et la synchronisation du cycle veille/sommeil. Elle est synthétisée sous forme de médicaments et de compléments alimentaires. Pris en quantité excessive, ou au mauvais moment, ces produits à base de mélatonine peuvent cependant provoquer des effets secondaires gênants.


Des produits à base de mélatonine


Facilitant l'endormissement, la mélatonine peut contribuer au traitement de certains troubles du sommeil. Ainsi, elle peut aider les personnes souffrant de certaines formes d'insomnie. Elle se montre aussi efficace pour atténuer les effets du décalage horaire.


Aussi existe-t-il des produits à base de mélatonine, qui renforcent l'action naturelle de l'organisme. Les médicaments sont surtout conseillés aux personnes de plus de 55 ans confrontés à certains problèmes de sommeil. Dans ce cas, ils ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie.


La posologie indiquée par le médecin doit être strictement respectée. En règle générale, le dosage de la mélatonine contenue dans les compléments alimentaires est plus faible.


La mélatonine pas toujours inoffensive


Mais la mélatonine n'est pas toujours sans danger. En effet, elle est déconseillée à certaines personnes. C'est notamment le cas des femmes enceintes, des enfants ou des adolescents. Ou encore des personnes souffrant de certaines maladies inflammatoires.


De même, les personnes dont l'activité réclame une vigilance particulière doivent éviter d'en prendre. Il n'est pas non plus recommandé d'associer la mélatonine à certains types de médicaments, comme les antidépresseurs.


Par ailleurs, la mélatonine peut entraîner des effets secondaires gênants si elle est prise en quantité excessive. Pour éviter de tels désagréments, il faut également veiller à prendre la mélatonine trois ou quatre heures avant le coucher.


Faute de prendre ces précautions, la mélatonine peut provoquer des diarrhées, des nausées ou des maux de tête. Elle peut aussi perturber le sommeil, par des cauchemars notamment, et entraîner des somnolences gênantes dans la journée.


Enfin, la prise de mélatonine pourrait aggraver les manifestations de l'asthme. À l'état naturel, cette hormone aurait déjà tendance à provoquer un certain resserrement des bronches. C'est pourquoi il serait déconseillé aux asthmatiques de recourir aux produits à base de mélatonine.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

2356 232

Suggested Podcasts

Adam McDonald

Amaeya Media

Seamus and Candice Colbert

Grayson Entertainment, LLC

Blue Lotus Buddhist Temple

سپهر خدابنده

Tim, Travis and Nick