Existe-t-il un lien entre célibat et mort précoce ?

Plusieurs études récentes montrent que les personnes vivant en couple auraient moins de risques de mourir de manière précoce. Les célibataires et, d'une manière générale, les personnes seules, seraient donc plus vulnérables à cet égard. Les personnes mariées mieux protégées Deux études insistent sur l'effet protecteur de la vie de couple. Ainsi, une récente étude japonaise a porté sur plus de 620.000 personnes. Elle reprend les résultats de plusieurs travaux, menés sur le continent asiatique entre 1963 et 2015. Plus de 86 % de ces personnes, âgées de 54 ans en moyenne, étaient mariées. Durant la période de recherche, plus de 123.000 décès ont été constatés. Et les chercheurs ont remarqué que, pour les personnes mariées, le risque de mourir d'une manière précoce était moins élevé de 15 %. Une autre étude, réalisée, au début des années 2000, dans les 43 pays du Conseil de l'Europe, allait dans le même sens. Elle indiquait qu'à l'âge de 50 ans un célibataire avait trois fois plus de risques de mourir qu'une personne mariée. Dans ces études, les personnes divorcées ou séparées, et vivant seules, sont mises sur le même plan que les célibataires. Enfin, les hommes semblent profiter plus que les femmes de cet effet protecteur de la vie de couple. Les conditions d'une vie plus saine Comment expliquer cette meilleure protection des personnes mariées ? En premier lieu, elles bénéficient des conseils et des attentions de leurs conjoints, qui les encouragent à se soigner et à consulter un médecin le cas échéant. N'ayant pas de responsabilités familiales, les célibataires ont plus tendance à adopter des conduites à risque. Par ailleurs, la vie de couple s'accompagne souvent d'une meilleure situation financière, qui conduit les conjoints à surveiller leur santé de plus près. De même, par l'effet d'une sorte d'émulation, les couples ont souvent une meilleure hygiène de vie. Ainsi, ils adoptent souvent un régime alimentaire plus sain que celui des célibataires. Enfin, si les femmes semblent moins protégées par le mariage, c'est parce que les tâches ménagères et l'éducation des enfants pèsent davantage sur elles, notamment en Asie. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

2356 232